top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

Jon Jones pas impressionné par Ciryl Gane


Crédit photo : Heidi Fang/Las Vegas Review

Jon Jones ne mâche pas ses mots pour évoquer Ciryl Gane


Si l'Américain est connu et respecté dans le monde entier, ce n'est pas seulement pour son talent pour le MMA. Bones est un fin stratège qui n'hésite jamais à user du "Trashtalk" pour déstabiliser ses adversaires. Sa confiance extrême en ses capacités le fait passer pour un combattant arrogant. Mais l'ancien numéro 1 "Pound for Pound", ex champion incontesté des lourds-légers, a toujours assumé ses propos dans un octogone



C'est simple, aucun combattant n'a pour l'instant trouvé la solution face à Jon Jones. Gustafsson et Dominick Reyes lui ont posé d'énormes soucis, mais l'Américain est toujours sorti vainqueur de chacune de ses oppositions. Finalement, Bones est son pire ennemi. La seule défaite de sa carrière s'est faite sur disqualification après un coup jugé illégal. Quant à sa victoire sur TKO changée en "No-Contest" lors du rematch contre Daniel Cormier, il la doit à son contrôle positif aux produits dopants




Avant leur rematch, Jon avant d'ailleurs été l'auteur d'une punchline aussi réussie que folle en conférence de presse d'avant-combat. En référence à ses soucis de drogue, il avait alors lancé à Daniel Cormier qu'il avait réussi à le corriger "après un bon petit week-end sous cocaïne"... Dévastateur


Bref, Jon Jones affiche ouvertement sa confiance avant chacun de ses combats et ça lui a, pour l'instant, toujours réussi. Normal donc de voir l'Américain réitérer l'exercice avant de se mesurer à Ciryl Gane ! Lors du traditionnel "Media Day", l'ancien champion des "Light-Heavyweight" a qualifié le Français de "combattant le moins complet du top 5 chez les lourds". Pire, Bones a même fait preuve de condescendance envers son futur adversaire :


Il est censé être le poids lourd le plus rapide de l'histoire. Pourtant son footwork et ses mouvements supposés exceptionnels ne l'ont pas empêché de finir fatigué contre Francis Ngannou. Il n'a suffi que d'un ou de 2 takedowns pour qu'il soit épuisé (...) Francis l'a battu en utilisant sa lutte, depuis quand Francis fait ça ?

Des propos qui rappellent les récents tweets de Jon Jones à l'encontre de Ciryl Gane. L'Américain a remis en question le niveau des 3 précédents adversaires du Français. Il s'est également dit incapable de perdre contre un combattant qui n'est que de passage en référence à la désinvolture de Ciryl. Le "Bon Gamin" va devoir garder son calme légendaire, car en termes de tentatives de déstabilisation son adversaire est loin d'être avare...



Comments


  • Youtube
bottom of page