top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

5 combats qui ont écrit la légende de Jon Jones



Crédit photo : Mike Roach/Zuffa LLC

Jon Jones affronte Ciryl Gane en combat principal de l'UFC 285


Jon “Bones” Jones est un combattant et un homme controversé. Son style agressif dans la cage n’est rien à côté du chaos qu’est sa vie privée. Pour beaucoup, il est le meilleur combattant de l’histoire du MMA et il devrait, a minima, faire partie de chaque discussion sur le sujet. Contre Cyril Gane, Jon participe à son 16e combat pour une ceinture et il n’en a jamais perdu un seul. Koveur vous parle de 5 combats qui ont écrit la légende de Jon Jones


UFC 128 : Jon Jones vs Mauricio Rua


Le titre de champion des "Light-Heavyweight" cherchait son véritable propriétaire après que Chuck Liddell l’ait perdu contre Quinton Jackson en 2007. Pendant près de 4 ans, seul Lyoto Machida parvient à le défendre 1 fois contre Mauricio Rua, l’homme qui finira par le lui prendre. Après que Shogun ait mis fin à “L’ère Machida”, c’est un jeune Jon Jones, fort d’une victoire par soumission contre Ryan Bader à peine plus d’un mois plus tôt, qui le challenge pour le titre



À seulement 23 ans, Jon surclasse Rua. Sans perdre de temps, il fait pleuvoir genoux, pieds et tentatives de "Takedown" avant de lui faire goûter ses coudes. En sang et clairement désorienté, Rua pliera dans la troisième reprise après un crochet du gauche dans le foie forçant Herb Dean à stopper le combat. Il devient le plus jeune champion de l’UFC et selon les mots de Joe Rogan : “Il est le présent et il est le futur et est peut-être le plus grand talent que l’on ait jamais vu à l’UFC”


UFC 135 : Jon Jones vs Quinton Jackson


On entend souvent dire que l’on devient réellement champion lorsque l’on parvient à défendre son titre. Et pour Jon Jones, c’est le virulent Quinton “Rampage” Jackson qui s'est porté volontaire pour tester le feu du jeune champion. 6 mois après sa victoire contre Mauricio Rua, Jon Jones prouve qu’il n’a pas usurpé son statut



Parvenant à maintenir Rampage à distance et attaquant ses jambes avec une pluie de coups de pied, Jon enclenche sa lutte, bien supérieure à celle de son adversaire et finit par trouver le cou de Jackson dans le quatrième round. Une victoire par soumission qui impressionne grandement son adversaire du soir qui ne tarira pas d'éloges sur le jeune homme en conférence de presse.


UFC 140 : Jon Jones vs Lyoto Machida


Après avoir perdu son titre contre Mauricio Rua et échoué dans sa reconquête, Lyoto Machida perd une décision serrée contre Rampage avant de battre Randy Couture. Fort de cette victoire (et par manque de challengeur crédible), il affronte Jon Jones à Toronto lors de l’UFC 140


Crédit photo : Esther Lin, MMA Fighting

Après un premier round relativement serré, Jon Jones accélère le rythme et ouvre le front de son adversaire. Il finit le combat contre la cage en usant de sa fameuse guillotine dont la vidéo continue de faire le tour du monde. Jon ajoute un nouveau nom prestigieux à son tableau de chasse et parait littéralement invincible !


UFC 165 : Jon Jones vs Alexander Gustafsson


Après sa victoire contre Machida, Jon Jones enchaîne trois performances très convaincantes. Il se balade contre Rashad Evans jusqu'à une décision unanime, soumet Vitor Belfort lors de l’UFC 152 et détruit un Chael Sonnen qui n’avait pas grand chose à faire là quelques mois plus tard. Après 5 défenses de titre, il semble que personne ne soit capable de donner un véritable test à Jon Jones. Entre alors Alexander Gustafsson



Le Suédois, qui reste sur six victoires d’affilée, ne semble être qu’un nouveau combattant dont Jon Jones va se nourrir. La réalité est tout autre. Dans ce qui reste à ce jour l’un des meilleurs combats pour le titre de cette division, Gustafsson répond au champion, le pousse dans ses retranchements et le force à trouver des solutions innovantes. C’est une victoire par décision pour Bones qui a vacillé pour la première fois de son règne. Les deux combattants se retrouveront 5 ans plus tard pour un combat bien moins serré que le premier


UFC 182 & 214 : Jon Jones vs Daniel Cormier I & II


Il est impossible de dissocier ces deux combattants car rarement deux athlètes ont eu leur destin lié comme Bones et DC. Cependant, contrairement aux souvenirs de certains, leurs affrontements n’ont jamais été serrés ! Ce sont surtout les circonstances autour de leurs combats qui les ont rendus particuliers : la haine qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre, les tests positifs aux produits dopants et la découverte progressive de la face cachée de Jon Jones, tous ces éléments ont permis de construire l’une des plus grandes rivalités du sport à ce jour



Malgré tous les incroyables accomplissements au cours de sa carrière, Daniel Cormier sera toujours perçu comme moins fort que son pire ennemi après avoir essuyé 2 défaites face à Jon Jones (la deuxième a finalement été changé en No-Contest après le dopage avéré de Bones). Avec un palmarès incroyable et une domination sans pareille, tout ce qu’il manquait à l'ancien champion des lourds-légers était une grande rivalité pour donner encore plus de volume à sa carrière. Il l’a trouvé avec Cormier


Auteur de l'article : Noé Bares

Comments


  • Youtube
bottom of page