top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurNoé

4 ceintures en jeu pour un Glory Collision 5 qui s’annonce exceptionnel


Antonio Plazibat et Tariq Osaro au Glory Collision 5
Crédit photo : Glory kickboxing

Antonio Plazibat et Tariq Osaro en combat principal du Glory Collision 5


Ce samedi 17 juin, le Glory est de retour à Rotterdam après une escale en Allemagne pour le Glory 86 le mois dernier. Pour l’occasion, la promotion a mis sur pied l’une des plus grosses cartes de l’année avec pas moins de 4 titres en jeu. Retour sur les principaux enjeux


Diaguely Camara veut soigner son entrée


Débuts très attendus pour le Français Diaguely Camara. À 30 ans, le Parisien fait sa première apparition au Glory et affrontera le Roumain Eduard Gafencu. Diaguely est un surdoué du kickboxing qui a commencé à pratiquer la discipline à 22 ans. Peu académique , il compte sur son style atypique pour surprendre son adversaire et réussir ses débuts. Avec une belle performance, il pourrait déjà se faire un nom et se voir offrir un adversaire classé pour la venue du Glory à Paris en septembre



Endy Semeleer et Donovan Wisse veulent confirmer leur statut


Donovan Wisse et Endy Semeleer sont tous deux les grands favoris de leur défense de titre respective. Pour Bad News, il faut confirmer après une performance exceptionnelle contre Murthel Groenhart lors du Glory 85. Il fait face à un adversaire qu’il connaît bien en la personne de Jay Overmeer. Les deux hommes se sont affrontés par le passé et c’est Semeleer qui a remporté la joute par décision unanime. Depuis, aucun des deux hommes n’a connu la défaite et les voilà au sommet du kickboxing mondial



La foule risque de ne pas être tendre avec Donovan Wisse. Le Surinamien affronte l’un des chouchous du public en la personne de Serkan Özçaglayan. Invaincu depuis 2018, Wisse reste sur 7 victoires consécutives. Contre Serkan, il est l’immense favori et il semble qu’il faudrait un miracle au Néerlandais pour s’imposer. Ce miracle pourrait venir de son crochet du gauche qui a la réputation d’être dévastateur


Affrontement 100% marocain en co main-event


Après le forfait de Donegi Abena, champion des mi-lourds du Glory, la promotion a convaincu le Marocain Mohamed Amine d’accepter un affrontement en short notice contre son compatriote Tarik Khbabez. En jeu, une ceinture de champion par intérim des mi-lourds et la promesse d’un combat pour la ceinture incontestée lorsqu’Abena est rétabli. Les deux hommes sont amis mais devront se livrer une guerre sans pitié sur le ring



Amine a fait ses débuts dans la promotion en avril dernier. À seulement 26 ans, il représente le futur du kickboxing Marocain. Tarik est un combattant bien plus expérimenté que son compatriote. Ancien combattant poids-lourds, il a livré des guerres contre Rico Verhoeven et Antonio Plazibat avant de descendre de catégorie de poids en octobre 2022



Antonio Plazibat est-il au-dessus du lot ?


Plazibat doit trouver le temps bien long. Cela fait plusieurs mois que le Croate attend son combat contre Rico Verhoeven mais ce dernier est toujours blessé. Qu’à cela ne tienne, il devra se contenter d’un combat pour une ceinture intérimaire contre son coéquipier Tariq Osaro dit Cookie. L’enjeu est double pour Antonio. Il peut non seulement devenir champion par intérim mais également valider sa participation au Grand-Prix des poids-lourds qui se déroule en fin d’année et dont le vainqueur remportera 500 000 $



Mais Cookie compte bien montrer que la nouvelle génération des poids-lourds est arrivée. Porte drapeau d’un vent de fraîcheur dans la catégorie reine, il veut créer l’exploit. Très grand favori, Antonio Plazibat n’a pas le droit à l’erreur s'il veut garder ses chances d'affronter Rico Verhoeven dans un avenir proche. Il pourra en tout cas compter sur la présence de nombreux supporters croates venus également assister au match de leur équipe nationale aux Pays-Bas il y a quelques jours


Auteur de l'article : Noé Bares




Comments


  • Youtube
bottom of page