top of page
Mur en béton fissurée
  • Ilies mkt

Pression maximale sur Islam Makhachev face à Alexander Volkanovski


Crédit photo : Mike Roach/Zuffa LLC

Pas le droit à l'erreur pour Islam Makhachev


Il est le grandissime favori. Tout le monde ou presque, y compris les "bookmakers", voit Islam Makhachev s'imposer face à Alexander Volkanovski. Le Daghestanais lui-même envisage de décrocher la victoire assez facilement face à l'Australien. Evoluant dans sa catégorie de poids de prédilection et "Master of Sambo", Islam a toutes les armes en main pour défendre sa ceinture avec succès. A quelques exceptions près



Le détenteur du titre chez les poids légers devra faire sans un homme très important dans sa carrière : Khabib Nurmagomedov. Présent dans son coin lors de l'UFC 280, Khabib avait accompagné Islam lors de sa victoire face à Charles Oliveira faisant de lui le champion des 70 kg. Ce ne sera pas le cas à Perth lors de l'UFC 284. L'ancien numéro 1 "Pound for Pound" a décidé de se retirer en tant que coach pour passer du temps avec sa famille. Une absence de taille qui pourrait handicaper Islam


En plus de ça, il faut dire qu'Islam évoluera en terrain hostile. Alexander Volkanovski pourra compter sur la présence de dizaine de milliers d'Australiens pour assister au combat de l'enfant du pays. Comment Islam va gérer la défiance d'un public nombreux acquis à la cause de son adversaire ? Lors de ses 2 derniers combats, le Daghestanais évoluait quasiment à domicile à Abu Dhabi dans une région où il compte plusieurs fans



Ajoutez à cela l'expérience des affiches de très haut niveau pour l'Australien. Il s'agira du 6ème combat avec un titre en jeu du côté d'Alexander Volkanovski. Le champion des poids plumes a défendu sa ceinture avec succès à 4 reprises. A ce petit jeu là, l'ancien rugbyman est très loin devant Islam qui défendra son statut de champion pour la première fois de sa carrière




Si on y réfléchit bien, Volkanovski n'a absolument rien à perdre à s'essayer à cette montée en catégorie. Une défaite ne le privera pas de son statut de champion des "Featherweight" et il pourra toujours retourner botter des fesses dans sa division. En revanche, Islam n'a ABSOLUMENT pas le droit à l'erreur. En cas de victoire, tout le monde l'avait prédit mais s'il venait à perdre... Le Daghestanais va subir les brimades d'une grosse partie de la communauté MMA qui l'attend au tournant. Cela rajoute en tout cas du piment à une affiche très déséquilibrée sur le papier




  • Youtube
bottom of page