top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

Les combattants français ont assuré le spectacle au Bellator Paris !


Thibault Gouti met Kane Mousah KO au Bellator 296 à Paris
Crédit photo : Capture d'écran Showtime Sports

Belle soirée à Paris pour le Bellator malgré la défaite de Mansour Barnaoui


La carte du Bellator 296 a tenu toutes ses promesses. Dans la fournaise de l’Accor Arena, le public a pu assister à quatorze combats de très haute volée. Une soirée qui s’est achevée par la victoire de Fabian Edwards contre Gegard Mousasi. Dans le co-main-event, grosse désillusion pour Mansour Barnaoui qui s’incline à la décision unanime contre Brent Primus. C’est l’Américain qui passe en demi-finale du Grand Prix et qui ira défier Usman Nurmagomedov pour la ceinture de champion des poids-légers du Bellator. Retour sur la soirée



Thibault Gouti met le feu à l’Accor Arena


GT s’est vu octroyer la lourde tâche d’ouvrir la carte principale du Bellator 296. Après avoir dominé le premier round contre l’Anglais Kane Mousah, il a subi au début de la deuxième reprise. Acculé contre la cage, Gouti a trouvé une combinaison chirurgicale pour mettre KO son adversaire. Une victoire qui lui permet de rebondir après la déception du Bellator 287. L’ancien combattant de l’UFC a prouvé qu’il était un gladiateur de très haute volée ! Il a embrasé l’Accor Arena qui était derrière son champion tout au long de l’affrontement



Les voyants sont au vert pour Diatta et Debienne


Très belle performance des deux Français Romain Debienne et Fabacary Diatta sur la carte préliminaire. Debienne a complètement pris la mesure de Bourama Camara. Après un premier round très disputé, l’élève de Daniel Woirin a fait parler son striking pour mettre un terme aux aspirations de son adversaire



De son côté, Fabacary Diatta a dominé les trois rounds de son combat l’opposant à l’Ecossais Keir Harvie. Alors qu’il est toujours relativement jeune, il a fait preuve de beaucoup de métier pour venir à bout d’Harvie. Dominant son adversaire dans tous les secteurs du combat, il a remporté, sans frayeur, la décision des juges


Asaël Adjoudj est précoce, Yves Landu à l’expérience


À seulement 24 ans, Asaël Adjoudj a déjà l’air d’avoir beaucoup de métier. Après avoir remporté les deux premiers rounds de son combat l’opposant à Georges Sasu, il a limité les dégâts dans le troisième pour s’imposer par décision unanime. Une troisième victoire consécutive au Bellator pour "The Sultan" qui s’affirme encore plus comme un gros prospect du MMA français



Comme son jeune compatriote, le vétéran Yves Landu a montré beaucoup de métier dans sa victoire contre le Polonais Piotr Niedzielski. Dans un combat plus tactique qui a vu moins d’étincelles, Landu a su prendre la mesure de l’opposition. À 36 ans, il vient de remporter 3 victoires consécutives au Bellator et est en droit de voir ses ambitions à la hausse


Brent Primus éteint l’Accor Arena


Grosse déception pour le public français dans le co-main event. Malgré une ambiance de folie, Mansour Barnaoui n’a pas trouvé la solution contre Brent Primus. Très affuté, ce dernier l’a contrôlé au sol pendant l’essentiel du combat. On a cru que Tarzan allait venir à bout de Brent dans la troisième reprise mais l’Américain a tempéré le striking de Barnaoui et a sécurisé le cinquième round pour s’envoler vers une décision logique. Il passe donc en demi-finale du Grand Prix des poids-légers et obtient donc une chance de reconquérir le titre qu’il a perdu il y a près de 5 ans



Pour Barnaoui, ce résultat est une déception. Malgré le soutien des fans, il n’a jamais réellement pris la mesure de l’opposition. Peut-être un peu émoussé par l’enjeu, il est apparu très fatigué dans les deux derniers rounds. Il aura à coeur de revenir plus fort à une date prochaine


Victoire tactique de Fabian Edwards contre Gegard Mousasi


Grosse surprise dans le combat principal de la soirée ! Fabian Edwards s’est imposé contre le vétéran Gegard Mousasi par décision. Le frère du champion de l’UFC s’offre ainsi sa première chance à un titre majeur au Bellator. Il affrontera le champion des poids-moyen Johnny Eblen à Dublin le 23 septembre. Plus efficace dans tous les compartiments du combat, Edwards s’est naturellement imposé par décision. Sans solution, Mousasi a tenté d’imposer son style mais s’est heurté au dynamisme du résident de Birmingham



Très efficace en contre, Edwards compte désormais 3 victoires consécutives. Après le combat, Johnny Eblen et lui ont échangé quelques amabilités au centre du ring. Ce combat promet d’être étincelant !


Pour Gegard, c’est un véritable coup d’arrêt. C’est la première fois en 60 combats qu’il s’incline deux fois d’affilée. Avec cette défaite, il vient peut-être de laisser passer sa dernière chance à un titre majeur. Difficile de savoir ce qu’il va faire ensuite mais Douglas Lima, qui a gagné son combat hier, voudrait sa revanche contre Mousasi !


Auteur de l'article : Noé Bares


Commentaires


  • Youtube
bottom of page