top of page
Mur en béton fissurée
  • Ilies mkt

Les 5 moments qui ont façonné la légende d'Anderson Silva


Crédit photo : Zuffa LLC

5 moments qui ont défini la carrière d’Anderson Silva à l’UFC


Le monde des arts martiaux célèbre la carrière d’Anderson Silva à l’occasion de l’annonce de l’intronisation du Brésilien au sein du Hall of Fame de l’UFC. "L’Araignée" est indéniablement l’un des plus grands combattants de l’histoire du sport ! Koveur revient sur 5 moments qui ont défini la carrière de l'ancien champion des poids moyens


Anderson Silva vs Rich Franklin : 2 performances pour mesurer son avance (UFC 64 et UFC 77)


En 2006, les débuts d’Anderson Silva à l’UFC sont très attendus. Il s’est fait un nom sur la scène japonaise et fans les plus avertis se demandent déjà si ce prodige évoluant de l’autre côté du globe n’est pas le meilleur poids moyen du monde. Après des débuts spectaculaires contre Chris Leben, Anderson Silva est annoncé comme le challenger au titre de Rich Franklin pour l’UFC 64. L’attente autour de ce combat est immense. Anderson Silva est un personnage mystérieux pour beaucoup qui juge Franklin inébranlable



Le champion en titre prend une véritable leçon. En tout juste moins de 3 minutes, il est totalement surclassé par Silva qui est trop précis et trop puissant. Il varie les coups, alternant entre un striking efficace et des genoux à répétitions qui heurtent Franklin. Désormais champion, Silva défend son titre contre Nate Marquardt avant de retrouver Franklin sur sa route lors de l’UFC 77, presque un an jour pour jour après leur première rencontre. Le résultat est le même que lors du premier affrontement. Après seulement 5 combats à l’UFC, Anderson semble déjà invincible


Le rappel (UFC 101)


Cela fait 3 ans qu’Anderson Silva est à l’UFC et il n’a toujours pas connu la défaite. Impressionnant à ses débuts, ses deux dernières performances font penser aux fans que la fin de son règne est proche. En effet, il sort tout juste de deux combats difficiles contre Patrick Côté et Thales Leites. Contre ce dernier, il a été jusqu’à la décision pour la première fois de sa carrière à l’UFC


Même s’il semble ralentir, Anderson Silva a fait le tour de la division et il faut laisser un peu de temps aux poids moyens pour se renouveler. Comme il l’a déjà fait après sa victoire contre Dan Henderson, il décide d’aller combattre chez les poids-lourds légers pour un peu de challenge. C’est Forrest Griffin qui se présente à lui lors de l’UFC 101



Pendant les semaines menant à ce combat, il admet s’ennuyer chez les poids-moyens et promet que son combat contre Forrest sera l’occasion du retour du vrai Anderson Silva. Il est dur de lui donner tort pour le coup car malgré quelques succès en début de combat, Forrest ne tient pas le rythme et se fait attraper par une droite presque nonchalante d’Anderson. Vainqueur par KO au premier round, Silva rappelle qui il est et fait taire les critiques


Le comeback contre Chael Sonnen (UFC 117)


Le narratif autour d’Anderson Silva change de nouveau après son combat contre Forrest Griffin. Désormais, il est considéré comme feignant et on lui reproche de ne faire que le strict minimum pour remporter ses combats. Gagner contre Griffin d’une façon spectaculaire a eu l’effet inverse de celui désiré. Au lieu de se réjouir de sa performance, les fans et l’UFC se rendent compte qu’il pourrait être aussi divertissant que cela à chaque fois


Une réputation qui atteint son paroxysme lorsqu'il met sur pied l’une des performances les plus ennuyeuses de l’histoire de l’UFC contre Demian Maia pour les débuts de la promotion à Abu Dhabi. Furieux contre son champion, Dana White enterre la possibilité d’un combat contre Georges Saint-Pierre. C’est Chael Sonnen qui est le prochain adversaire désigné de Silva. Les deux hommes ont une véritable rivalité, nourrie par les qualités en “trashtalk” de Sonnen



Le combat est un récit d’exception. Pendant 4 rounds et demi, Sonnen domine Silva dans tous les compartiments du sport. Et alors que tout espoir semble perdu pour le champion, il trouve le bras de Chael et le piège dans un triangle. C’est un moment légendaire d’Anderson Silva qui est véritablement mis en danger pour la première fois de sa carrière à l’UFC. Il gagnera la revanche avec une relative facilité


Le kick qui résonne dans le monde entier (UFC 126)


L’animosité entre Vitor Belfort et Anderson Silva était réelle dans les semaines menant à leur affrontement lors de l’UFC 126. Les 2 hommes ne s’apprécient pas et le font savoir. Leur face à face à la pesée est un moment épique et la combat l’est tout autant




Dans ce qui est probablement le KO le plus impressionnant de la carrière d’Anderson Silva, le Brésilien plante son pied dans la tête de Belfort. L’image de ce geste est probablement la première chose à laquelle beaucoup de personnes pense lorsqu’Anderson Silva est évoqué et à raison, c’est un des plus beaux KO de l’histoire du MMA


La cruelle fin d’Anderson Silva (UFC 162 et 168)


La victoire de Chris Weidman contre Anderson Silva lors de l’UFC 162 reste à ce jour l’un des moments les plus surprenants de l’histoire du MMA. Invaincu depuis son arrivée à l’UFC, 7 ans auparavant, Silva paraît indétrônable. Contre Weidman, il combat comme à son habitude, il provoque, danse pour la foule, se lance dans une série d’esquive avec la garde baissée et d’un coup, il se fait attraper par une gauche et tombe au sol. C’est la fin d’un des plus long règnes de l’histoire du sport mais pas la fin d’Anderson Silva



“L’araignée” revient quelques mois plus tard, bien décidé à récupérer son titre. Après un premier round disputé, Anderson Silva lance un kick que Weidman bloque. La jambe de Silva cède et il doit arrêter le combat. Anderson ne retrouvera jamais sa forme d’avant blessure. Sa victoire contre Nick Diaz est modifiée en No Contest pour cause d’usage de produits dopants. Il perd 5 de ses 6 combats suivants et prend sa retraite en 2020. Une fin de carrière triste pour un champion de cette envergure. Qui sait ce qu’il aurait encore pu faire sans cette terrible blessure...


Auteur de l'article : Noé Bares


  • Youtube
bottom of page