top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

Le Maroc dans la légende du football africain !


Crédit photo : REUTERS/Molly Darlington

En Nesyri buteur sur une tête magistrale


Le Maroc continue son parcours impressionnant à la Coupe du monde ! Après avoir battu la Belgique puis éliminer l'Espagne aux tirs au but, les Lions de l'Atlas se retrouvaient face à un autre mastodonte du football mondial. Le Portugal, vainqueur de la Suisse sur le score sans appel de 6-1 en huitièmes de finale, se dressait sur le chemin de l'équipe marocaine. Avec un Cristiano Ronaldo laissé sur le banc, le coach lusitanien décidait de refaire confiance au jeune Gonçalo Ramos, auteur d'un triplé lors du match précédent. Malgré son armada offensive impressionnante, les Portugais se sont cassés les dents contre la meilleure défense de la compétition (1 but encaissé, contre son camp). Pire, ils ont concédé l'ouverture du score quelques minutes avant la mi-temps. Après une belle action collective, c'est Youssef En-Nesyri qui a trompé un gardien portugais trop imprudent sur une tête digne des plus grands ! Le saut de l'attaquant marocain, estimé à plus de 2m75, serait un record de hauteur ! L'attaquant de Séville devient le meilleur buteur marocain de l'histoire de la Coupe du monde avec 3 buts inscrits sur 2 éditions


L'équipe portugaise aura tout essayé pour tenter d'égaliser, mais c'était sans compter sur une défense remaniée très solide et un gardien marocain en pleine confiance. Yassine Bounou, auteur de plusieurs arrêts décisifs dont un sur une frappe de Ronaldo entré en cours de jeu, a été désigné homme du match pour la 2ème fois consécutive. Battu sur le score de 1-0, "CR7" a quitté la pelouse en pleurs pour ce qui devrait être sa dernière Coupe du monde... Les Lions de l'Atlas ont également versé des larmes, mais de joie ! L'équipe dirigée par Walid Regragui devient la première sélection africaine et arabe à atteindre les demi-finales de la compétition. Les Marocains seront opposés à la France, championne du monde en titre, favorite au sacre final avec l'Argentine de Lionel Messi



Comments


  • Youtube
bottom of page