top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

La somme qui pourrait convaincre Baki d'accepter un rematch contre Cédric Doumbé


Cédric Doumbé et Baki après le PFL Paris
Crédit photo : PFL Europe

Nabil Takali, préparateur physique de Baki, pose les conditions d'un rematch contre Cédric Doumbé


Ce n'est certainement pas la façon avec laquelle il aurait aimé remporter la victoire. Vainqueur par KO technique dans le 3ème round, Baissangour Chamsoudinov a pu compter sur une écharde pour battre Cédric Doumbé ! Ce dernier, gêné par un petit objet coincé dans l'orteil, a demandé un temps mort à 2 reprises à l'arbitre pour pouvoir l'extraire. Grossière erreur puisque Marc Goddard a considéré que le Franco-Camerounais ne souhaitait plus continuer les hostilités et a donc mis un terme à l'affrontement



On pouvait s'en douter, Cédric Doumbé a rapidement demandé à ce qu'une revanche immédiate soit organisée ! Frustré par la façon avec laquelle le combat principal du PFL Paris s'est arrêté, l'ex multiple champion du monde de Kickboxing désire venger la première défaite de sa carrière en MMA le plus rapidement possible. Cédric est même prêt à faire son retour à la compétition dès le 17 mai. Date à laquelle le Bellator, racheté par le PFL, organisera un évènement à Paris



Bien qu'il ne ferme pas la porte à une revanche, Baki n'est pas fou au point de l'accepter à n'importe quel prix. Le Tchétchène d'origine a indiqué attendre une offre intéressante de la part du PFL pour un deuxième combat contre Cédric Doumbé. Sur sa chaîne Youtube, Nabil Takali qui n'est autre que le préparateur physique de Baissangour, pose ses conditions :


Minimum 500 000 Euros, un million ce serait le top (...) Les coudes et peut-être un 5 round

Reste à savoir si le PFL se pliera à ces conditions pour satisfaire le vainqueur de son "Main-Event" à Paris

Comments


  • Youtube
bottom of page