top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

Khamzat Chimaev allume Colby Covington, Alex Pereira et Jiri Prochazka !

Dernière mise à jour : 25 mars 2023


Crédit photo : Zuffa LLC

Khamzat Chimaev était de passage dans l'émission "The MMA Hour", le show d’Ariel Helwani et pour l’occasion, le Tchétchène est revenu sur la débâcle de l’UFC 279, ses interactions avec Colby Covington et ce qui l’attend chez les poids-moyens


“Ils ne m’ont pas laissé assez de temps”. Khamzat Chimaev est revenu sur les incidents entourant l’UFC 279 qui l'ont vu affronter Kevin Holland à la place de Nate Diaz. Sa pesée ratée avait forcé l'organisation à chambouler la carte principale de l'évènement. Pour Khamzat, l’UFC a validé son combat contre Nate Diaz trop tard, ce qui ne lui a pas laissé suffisamment de temps pour faire le poids. Lorsque la situation est devenue dangereuse sur le plan médical, il a dû arrêter son cut



Depuis, Khamzat a accepté d'affronter Alex Pereira, Robert Whittaker et Colby Covington mais aucun de ces combats n’a été officialisé. Il dit de ce dernier “qu’il a attendu que Dana White annonce que je monte de division avant de parler” et n’exclut pas de le croiser dans l'octogone à l’avenir... Alors qu’il s’apprête à rentrer dans la période de ramadan, il souhaite combattre en juillet en Suède et une seconde fois à Abu Dhabi en Octobre



Pour ses débuts chez les poids-moyens, "Borz" vise un adversaire de haut niveau. Il évoque Robert Whittaker, Marvin Vettori et Paulo Costa. Il n’exclut pas un retour chez les poids-welters en fin d’année pour un combat pour le titre face à Leon Edwards ou pour un affrontement contre Kamaru Usman. Son objectif à long terme est de récupérer trois ceintures : celle des poids-welters, celle des poids-moyens et celle des poids lourds-légers ! Ce qui serait une première historique



“Alex Pereira aurait été le combat le plus simple de ma carrière.” Sans détour, il affirme que s’il avait croisé le chemin du Brésilien, cela n’aurait duré qu’une minute. “Il y a pleins de gars dans la division qui le battent, il suffit d’un peu de grappling” indique-t-il. "Poatan" n'est pas le seul qui en a pris pour son grade lors de l'interview. Jiri Prochazka, ancien champion des "Light-Heavyweight", subit le franc-parler de son homologue :


“Mon manager a la vidéo de mon sparring contre Jiri. À l’époque, il combattait au Rizin et moi au Brave et on s'entraînait ensemble. Je l’ai battu tellement de fois, je ne comprends pas comment il est devenu champion. Il y a peut-être trop de mauvais combattants dans sa division.”


Le sociétaire de la salle "AllStars" de Stockholm évoque aussi Bo Nickal en qui il voit un futur adversaire de haut niveau. Vous l’aurez compris, Khamzat veut affronter tout le monde et récupérer toutes les ceintures


Auteur de l'article : Noé Bares

Comments


  • Youtube
bottom of page