top of page
Mur en béton fissurée
  • Ilies mkt

Ciryl Gane s'entraîne avec un judoka de haut niveau avant l'UFC Paris 2


Ciryl Gane UFC
Crédit photo : Mike Brown AFP

Ciryl Gane prépare son combat contre Serghei Spivak à l'UFC Paris le 2 septembre


La figure majeure du MMA français à l'UFC aura toute une nation derrière lui le 2 septembre à l'UFC Paris. C'était déjà le cas l'année dernière lorsque "Bon Gamin" affrontait le surpuissant Tai Tuivasa. Poussé par une Accor Arena pleine à craquer, le Français s'est imposé sur KO au 3ème round pour la première de l'organisation en France. Un résultat idéal pour rebondir après la seule défaite de sa carrière à l'époque, infligée par Francis Ngannou. Cette fois ci, Gane souhaite renouer avec la victoire après son revers cuisant contre Jon Jones



Pour son 2ème combat pour le titre à l'UFC, son 3ème si on compte la ceinture intérimaire remportée face à Derrick Lewis, Ciryl n'a pas été à la hauteur du rendez-vous. Jon Jones, qui faisait ses débuts chez les lourds après une absence de 3 ans, n'a eu besoin que de 2 minutes pour soumettre le classé numéro 1 chez les "Heavyweight". Une terrible désillusion pour les Français qui voyaient en Gane le potentiel premier champion tricolore de l'organisation. Dépassé par l'enjeu du combat, on a senti le Bon Gamin beaucoup moins serein qu'à l'accoutumée



Plus le temps pour ressasser les échecs du passé, place à l'avenir. Le 2 septembre, le sociétaire du MMA Factory aura en face de lui un adversaire moins prestigieux que Jon Jones mais tout aussi déterminé à lui infliger un sérieux camouflet. Serghei Spivak, combattant moldave de 28 ans, s'est vu offrir l'opportunité de défier le Français à Paris. En difficulté pour trouver un adversaire disponible dans le top 5 de la catégorie, l'UFC a jeté son dévolu sur un Serghei auteur de 3 victoires consécutives sur finish



Bon lutteur et capable de projeter ses adversaires au sol comme un véritable judoka, Spivak aura le mérite d'offrir un challenge intéressant à Ciryl. Contre Francis et Jones, le natif de La Roche-sur-Yon a eu du mal à défendre les amenées au sol. Bon Gamin va-t-il progressé dans ce secteur d'ici à l'UFC Paris 2 ?



Une chose est sûre, le MMA Factory a mis toutes ses chances de son côté pour permettre à sa tête d'affiche d'y arriver ! En effet, la salle parisienne a fait appel à Cyrille Maret, quintuple champion de France de judo et médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Rendez-vous le 2 septembre pour déterminer si cela s'est avéré utile

  • Youtube
bottom of page