top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurNoé

Charles Oliveira et Nassourdine Imavov n'ont pas le droit à l'erreur à l'UFC 289 !


Nassourdine Imavov contre Joaquin Buckley à l'UFC Paris
Crédit photo : Zuffa LLC

Une belle soirée pour lancer un grand été de combat !


C’est le grand retour de l’UFC à Vancouver ! Pour la première fois depuis 2019, la promotion met sur pied une carte au Canada. Pour l’occasion, c’est une édition numérotée qui attend les fans Canadiens. Dans le combat principal, Amanda Nunes met sa ceinture de championne des poids-coqs en jeu contre Irene Aldana



En co-main event, l’ancien champion des poids-légers Charles Oliveira combat pour la première fois depuis la perte de son titre à l’UFC 280. Il affronte Beneil Dariush qui est sur une série de 8 victoires et a les yeux rivés vers la ceinture d’Islam Makhachev. Même si ce n’est pas le PPV le plus fourni de l’année, l’UFC 289 a ses histoires à raconter. Retour sur les enjeux de la soirée


Nunes pour un record, Aldana pour une première


Initialement prévu pour être le théâtre de la trilogie entre Amanda Nunes et Julianna Pena, l’UFC 289 s’est vu amputer de son combat principal il y a quelques semaines. Alors qu’elle devait affronter Raquel Pennington le 20 mai dernier, Irène Aldana a été sollicitée pour remplacer Pena, blessée. Sur une série de deux victoires consécutives, elle est en quête d’un véritable exploit. À 35 ans, c’est sa première chance à un titre de championne du monde et probablement la dernière



Amanda Nunes est un défi incommensurable pour la Mexicaine. Depuis 2015, seule Julianna Pena est parvenue à la battre dans un combat qui semble désormais anecdotique tant la revanche fut confortablement dominée par la Brésilienne. Pour espérer repartir avec le titre, Robles devra sortir la performance de sa vie ! De son côté, la double championne du monde a l’occasion de défendre sa ceinture des poids-coqs pour la sixième fois et d’égaler le record de Ronda Rousey


Charles Oliveira en eaux profondes


L’UFC 289 sera également l’occasion d'assister au retour tant attendu de Charles Oliveira. Très discret depuis la perte de son titre aux mains d’Islam Makhachev, Do Bronx est en reconquête. Il vise une revanche contre le Daghestanais et cela passera par une victoire contre Beneil Dariush lors de l’UFC 289. Une défaite ce week-end risque de le faire sérieusement reculer dans la hiérarchie des poids légers



S’il y a un combattant pour qui l’histoire d’abnégation d’Oliveira peut être une source d’inspiration, c’est bien Beneil Dariush. Le natif d’Urmia en Iran est un acharné. Son parcours résonne aux côtés de ceux de Leon Edwards ou Belal Muhammad, ceux qui ont besoin d’en faire plus que les autres. Dariush est sur une série de huit victoires consécutives. Il sort de sa performance la plus impressionnante à date contre Mateusz Gamrot à l’UFC 280. Dana White lui aurait garanti une chance à la ceinture en cas de victoire face au Brésilien


Nassourdine a besoin d’une performance de référence


C’est un début d’année 2023 complexe pour Nassourdine Imavov. Il devait affronter Kelvin Gastelum en janvier avant que ce dernier ne se retire du combat. Il s’est alors retrouvé à affronter Sean Strickland, en lourds-légers, et n’a pas su trouver de solution pour décrocher la victoire. Un véritable coup d’arrêt pour Imavov qui était sur une série de 3 succès consécutifs. Toujours présent dans le top 15 de la division des poids-moyens, il défend son classement contre Chris Curtis, un autre pensionnaire de XTreme Couture



Chris Curtis sort d’une guerre contre Kelvin Gastelum qui a eu lieu en avril dernier lors de l’UFC 287. The Action Man y a perdu une décision très serrée qui aurait pu aller dans son sens. Contre Nassourdine, on devrait assister à un combat sur les pieds qui ne devrait pas déplaire au Français. Curtis utilise très bien son jab et parvient souvent à s’adapter au rythme de son adversaire. En revanche, il démarre souvent lentement et encaisse pas mal de coups. Une aubaine pour Nassourdine qui est connu pour ses démarrages explosifs


Auteur de l'article : Noé Bares


Comentarios


  • Youtube
bottom of page