top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

Cédric Doumbé dévoile le nom de l'adversaire qu'il souhaite affronter après Baki


Cédric Doumbé
Crédit photo : Quotidien

Cédric Doumbé veut en découdre avec Anthony Pettis après son combat contre Baissangour Chamsoudinov au PFL Paris


Plus que 3 semaines avant d'assister au combat le plus attendu de l'histoire du MMA français. Le jeudi 7 mars en "Main-Event" du PFL Paris, Cédric Doumbé (5-0) aura à coeur d'ajouter une 6ème victoire à son actif en tant qu'artiste martial. Après avoir disposé de Jordan Zebo au bout de 9 secondes, l'ex multiple champion du monde de Kickboxing affronte Baissangour Chamsoudinov alias "Baki" (7-0). Une belle opposition entre un "Striker" d'exception et un athlète plutôt complet



S'il vous plaît ne ratez pas cette soirée. Le 7 mars sur DAZN je vais mettre mon adversaire KO ! Je ne vous demande que 5 minutes de votre soirée

Comme à son habitude, le Franco-Camerounais affiche une grande confiance avant de faire son retour dans un octogone. Dans une vidéo publiée par le PFL, on peut voir Cédric Doumbé promettre à ses fans de mettre Baki KO... au bout d'un seul round ! Une promesse qu'il a réitéré lors de son dernier passage télévisé. Invité par l'émission "Quotidien" sur TMC, le natif de Douala a fait le show



"The Best" en a d'ailleurs dit un peu plus concernant son prochain adversaire. Après le PFL Paris, Doumbé veut se mesurer à un grand nom du MMA mondial : Anthony Pettis ! En effet, Cédric ambitionne d'en découdre avec l'ex champion des poids légers de l'UFC pour accroître sa renommée à l'international. C'est en tout ce qu'il a expliqué à Yann Barthès l'animateur vedette de l'émission sur TMC


Anthony Pettis c'est mon prochain adversaire normalement. Je devrais l'affronter aux Etats-Unis ou en Arabie saoudite tout dépend de l'endroit où il choisira pour se faire défoncer (...) Je rêve de l'affronter dans une arène comme le Stade de France

Cela passera d'abord par une victoire contre Baissangour Chamsoudinov le 7 mars au PFL Paris

Comments


  • Youtube
bottom of page