top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurNoé

Bellator Paris : les enjeux de la soirée


Mansour Barnaoui au Bellator
Crédit photo : Bellator MMA

Le Bellator 296 aura lieu le vendredi 12 mai à Paris !


Ce vendredi, l’organisation américaine fait son retour dans la capitale presque un an jour pour jour après sa dernière venue sur le territoire français. Pour l’occasion, le combat principal opposera Gegard Mousasi à Fabian Edwards. Dans le co-main event, le Français Mansour Barnaoui fait son entrée en lice dans le Grand Prix des poids-légers du Bellator. Il y affronte l’Américain Brent Primus qui remplace Sidney Outlaw. On vous parle des enjeux de la soirée


Gegard Mousasi vs Fabian Edwards : le titre en ligne de mire


En juin 2022, l'organisation a connu un véritable passage de flambeau. Lors du Bellator 282, Johnny Eblen prend le meilleur sur l’illustre Gegard Mousasi pour devenir champion des poids-moyens. Largement dominé pendant 5 rounds, beaucoup ont questionné le futur de Gegard après cette défaite. The Dreamcatcher maintient depuis qu’avec un meilleur plan de combat, il peut battre Eblen ! Le Bellator ne lui a pas offert de revanche immédiate et il doit mériter sa chance au titre. Cela passe par une victoire contre Fabian Edwards



Le nom de famille de The Assassin vous est peut-être familier et pour cause, il s’agit bien du frère de Leon Edwards ! À 30 ans, il s’apprête à faire face au plus grand test de sa carrière. Si la majorité du public considère que Mousasi est largement favori de ce combat, la famille Edwards ne fonctionne pas trop mal en tant qu’outsider ces dernières années. Fabian s’est vu offrir ce combat après deux belles performances en 2022 et également car la division des poids-moyens n’est pas la plus dense de la promotion. Le vainqueur de ce combat affrontera le champion en titre avant la fin de l’année


Mansour Barnaoui vs Brent Primus : les enjeux sont multiples


Pour la première fois depuis près de 12 ans, Mansour Barnaoui va combattre en France ! Tarzan s’est créé une opportunité fantastique lorsqu’il a battu Adam Piccolotti en octobre dernier. Non seulement il a validé sa participation au Grand Prix des poids-légers du Bellator mais en cas de victoire vendredi, il affrontera Usman Nurmagomedov en demi-finale ! Un combat où le titre de champion des poids-légers du Russe sera mis en jeu. Mansour devait affronter Sidney Outlaw mais ce dernier est suspendu après avoir échoué à un test antidopage. C’est donc Brent Primus qui se retrouve sur son chemin, un adversaire largement à sa portée


Pour rappel, le Grand Prix des poids-légers du Bellator a été annoncé en janvier dernier. C’est un tournoi à élimination directe comprenant 8 combattants dont le gagnant repartira avec un chèque d’1 million de dollars et la ceinture de champion du Bellator. Deux quarts de finale ont déjà eu lieu en mars lors du Bellator 292 : Usman Nurmagomedov a battu Benson Henderson et Alexandr Shabliy s’est défait de Tofiq Musayev. Pour Mansour, il faudra donc passer le test Bren Primus. Spécialiste du sol, il alterne le bon et le moins bon depuis plusieurs années. Mansour devra rester vigilant mais le Tunisien a de beaux arguments à faire valoir


Les Français ont une place à prendre


Qui dit soirée du Bellator en France dit combattants français. Du très jeune prospect Asaël Adjoudj au vétéran Gregory Babene, ce sont pas moins de 11 combattants tricolores qui entreront dans la cage vendredi soir ! Fabacary Diatta et Asaël Adjoudj devraient recevoir une attention toute particulière. À seulement 24 ans, Adjoudj est sur une série de 5 victoires consécutives. The Sultan a remporté 3 combats au Bellator et il est rare de voir un aussi jeune athlète enchaîner les succès dans une organisation internationale. Il affrontera un autre jeune français en la personne de Georges Sasu qui n’a pas combattu depuis un an et demi


De son côté, Fabacary Diatta est à la relance. Un an après une défaite qui a coupé son momentum, il veut reprendre sa marche en avant. Pour ce faire, il affronte Ardiane Romero Rodriguez, un poids-plume Espagnol. C’est un combat à la portée du pensionnaire de la Atch Academy. On imagine qu’il a pu bénéficier des conseils de deux vétérans de la salle parisienne pour préparer ce combat : Kevin Petshi et Gregory Babene, eux aussi présents sur cette carte du Bellator


Auteur de l'article : Noé Bares


Comentarios


  • Youtube
bottom of page