top of page
Mur en béton fissurée
  • Photo du rédacteurIlies mkt

3 bonnes raisons de regarder l’UFC Fight Night : Krylov vs Spann



Crédit photo : Amy Kaplan/Icon Sportswire via Getty Images

Nikita Krylov vs Ryan Spann en combat principal


Vous serez pardonné si vous n’êtes pas devant votre écran de télévision dans la nuit de samedi à dimanche pour regarder l’UFC Vegas 70. Cette carte s’inscrit dans la lignée des évènements se déroulant à l’Apex dont la qualité est parfois discutable. Mais chez Koveur, on est des romantiques et on a décidé de vous trouver 3 bonnes raisons de regarder l’UFC Fight Night :


3) L’atterrissage de l’aigle du Tadjikistan


Lorsqu’il fera ses débuts la nuit prochaine, Nurullo Aliev deviendra le premier combattant Tadjik à combattre à l’UFC. Celui que l’on appelle “L’aigle du Tadjikistan” est toujours invaincu et fait ses débuts à l’UFC contre l’expérimenté Rafael Alves après avoir participé au "Contender Series" l'année dernière



Si le surnom d’Aliev n’est pas sans rappeler celui de Khabib Nurmagomedov, les comparaisons ne devraient pas s’arrêter là. Poids-légers, grappling très efficace et cherchant constamment le "takedown", Nurullo Aliev ressemble à un jeune Khabib quel que soit l’angle dont vous le regardez. Il reste à savoir comment il va gérer la pression car la hype est énorme




2) Krylov & Spann: qui sera l’invité surprise ?


Propulsé au sommet de la carte dès son arrivée à l’UFC en 2018, Krylov a longtemps peiné à trouver son rythme. Pour la première fois depuis son arrivée, il a enchaîné deux victoires d’affilée en 2022. Désormais 6e du classement chez les poids-lourds légers, il voudra continuer sur sa bonne lancée contre Ryan Spann qui est lui aussi sur une trajectoire ascendante. Ce combat est importantissime car son vainqueur va s’intégrer dans le haut du panier pour la prochaine session de "matchmaking" chez les lourds légers




Avec un nouveau champion en la personne de Jamahal Hill, le retour d’Aleksandar Rakic et celui de Jiri Prochazka, il va se passer beaucoup de choses dans la division et une victoire la nuit prochaine pourrait garantir une place de choix au sommet de la catégorie




1) Le retour de Tatiana Suarez


C’est peut-être la fin des années de galère pour Tatiana Suarez. Après 3 ans et demi d’absence dues à une succession de blessures, celle qui était sur le point d’intégrer le haut du classement chez les "Strawweight" en 2019 revient chez les poids mouches pour affronter Montana de la Rosa. Elle a notamment remporté des victoires contre Alexa Grasso et la double championne du monde Carla Esparza



Vainqueure de l'émission "The Ultimate Fighter" en 2016, médaillée de bronze aux championnats du monde de lutte en 2008 et 2010 puis double championne du monde de Jiu-Jitsu, Tatiana Suarez est un problème pour n’importe qui chez les poids-mouches. Considérée par beaucoup comme la meilleure lutteuse à avoir foulé l’octogone, elle pourrait s’intégrer dans une division très attractive. Entre Shevchenko, Fiorot, Santo, Blanchfield, Grasso & O’Neil, il y aura de quoi faire pour Tatiana Suarez mais les prochains mois promettent ! On espère qu’elle sera épargnée par les blessures et maladies qui ont tant pollué sa carrière et sa vie


Auteur de l'article : Noé Bares

コメント


  • Youtube
bottom of page